Promo !

Château de Myrat 2016 Sauternes

31,50

Appellation : Sauternes

Millésime : 2016

Assemblage : 88% Sémillon, 8% Sauvignon, 4% Muscadelle

Elevage : en barriques 22 mois sur 30% de barriques neuves

Alcool : 13,5%

Dégustation : confits, arômes de fruits très mûrs, bien équilibré

Service :

Accords : tapas épicés, gambas, poulet au curry, tartes fines, fruits rouges

10 en stock (peut être commandé)

Description

Château de Myrat 2016, Sauternes 

Le Château

Situé sur le territoire du « Haut-Barsac », plateau d’argile sur calcaire fissuré, le château de Myrat est une propriété de 30 hectares qui entourent le domaine: 22 ha de vignes et 8 ha de parc. Le château aux lignes pures a été reconstruit vers 1730 sur des voûtes plus anciennes par la famille Demirat, avocats sous Louis XIV.

Cette élégante chartreuse s’ordonne autour d’un pavillon central à étages en pierre de taille d’où partent deux ailes avec retours sur le jardin.

S’il vous arrivait de vous promener dans ce lieu unique de raffinement et de calme, vous découvrirez, au détour du jardin anglais ou dans les allées du bois aux arbres centenaires les paons, faisans, écureuils ou chevreuils qui y ont élu domicile.

Une Passion

Vingt ans ont passé, de grands millésimes sont aujourd’hui chez les professionnels du monde entier, et les dégustateurs ne tarissent pas d’éloges sur la réussite des derniers millésimes. Vins d’une famille, la transmission de la passion était évidente pour les enfants de Jacques de Pontac: depuis 2010, Slanie et Elisabeth s’imprègnent tant à la vigne, au chai et à la commercialisation du savoir-faire des deux frères Pontac.

La Famille De Pontac

L’histoire des Pontac se confond avec celle des vins de Bordeaux. C’est en effet en 1533 que Jean de Pontac fonde le domaine Haut-Brion destiné à l’exploitation des vignes. Il vivra 101 ans, ayant traversé les règnes de Louis XII, François Ier, Henri II, Charles IX et Henri III.

Un siècle plus tard, son descendant Arnaud de Pontac, invente la notion de « cru » associé à un terroir bien délimité. En plus d’être un adroit viticulteur, il est un fin politique puisqu’il est nommé en 1660 Premier Président du Parlement de Bordeaux. Homme d’affaire avisé, il décide de mettre en avant ses vins d’une grande qualité, et de les exporter vers l’Angleterre où le « Ho Bryan » est alors dégusté à la taverne « Pontac’s Head » de Londres!

Depuis, les membres de cette famille ont exploité plusieurs propriétés en Bordeaux, Sauternes ou Graves.

En 1937, le comte Max de Pontac, désireux de poursuivre l’attachement familial profond aux terres de Bordeaux et à ses vins, rachète le château de MYRAT. Il exploite pendant une quarantaine d’année ce magnifique cru classé de Sauternes situé sur le plateau calcaire dit du « Haut-Barsac », et y fait de nombreux aménagements.

C’est un millésime riche et généreux que l’on découvre au Château de Myrat ! Gourmand, le bouquet aromatique nous enivre de parfums de cire d’abeille, de mangue, d’ananas, de fruit de la passion ainsi que d’une délicate note d’acacia. Au palais, Château de Myrat 2016 est fin et élégant, avec une belle fraîcheur qui contraste avec l’onctuosité des arômes. Tendue et savoureuse, la finale s’allonge langoureusement sur nos papilles… À ne pas manquer !

 

Informations complémentaires

Poids 1,5 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…